in

Crise du Logement

Épisode 4: La crise dans la crise

Je ne pensais sérieusement pas avoir à continuer de chercher pour un logement dans cette période de pandémie mondiale. Comme plusieurs d’entre nous, le COVID-19 cherche beaucoup de nouvelles maisons à infiltrer et nous sommes tous en train de faire notre part pour ralentir l’infection en tentant de nous distancer socialement le plus possible…

Mais j’aimerais bien pouvoir me distancer au point d’avoir mon propre appartement!

J’ai cependant remarqué un ralentissement au niveau de l’affichage. Je crois que plus personne n’est aussi pressé de trouver des locataires…

Written by Constance Harvey

Constance est illustratrice et fondatrice/rédacteur en chef de La Pizza. Vous pouvez voir de ses créations visuelles un peu partout, principalement dans les allées de Dollarama puisqu'elle y a été designer d'emballage pendant un peu plus d'un an.

Comments

Leave a Reply
  1. Chère Constance Harvey,

    Je vous félicite avec plaisir pour votre série de bandes dessinées sur la crise du logement à Montréal. Je crois qu’un nombre de Montréalais doit s’identifier à vous s’il partagent avec vous la même situation. Je suis moi-même un illustrateur bénévole autodidacte pour un organisme communautaire en santé mentale de Quebec depuis avril 1988.

    Étant autodidacte et abonne au Reseau des Bilbliotheques Publiques de la Ville de Quebec, j’y emprunte des livres pour apprendre par moi-même des techniques de plusieurs disciplines artistiques et littéraires connexes que je note dans des cahiers. Grâce à ces connaissances, j’ai créé, pour l’organisme communautaire en santé mentale, sa mascotte aux valeurs universelles et deux bandes dessinées la mettant en scene: la premiere pour favoriser les inscriptions de nouveaux membres atteints de maladies mentales (une personne sur cinq est ciblée) et la seconde bande dessinée pour recueillir des fonds pour financer les activités de l’organisme dont le conseil administratif a approuvé les deux bandes dessinées publicitaires pour les utiliser dans leurs contacts.

    Actuellement, pandémie de covid-19 oblige, l’organisme a suspendu ses activités jusqu’à nouvel ordre, mais quand la pandémie prendra fin, il sera sans doute possible que mes deux bandes dessinées publicitaires et ma mascotte reprennent du service.

    Je compatis avec vous et je vous souhaite le plus grand courage que possible pour que vous obteniez l’appartement de vos rêves et de nouveaux contrats d’illustration pour que vous continuez de vivre de votre métier.

    Amitiés,

    Alain Bilodeau, 54 ans, Quebec, Quebec.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Crise du Logement